top of page

Respiration et Stress

Dernière mise à jour : 7 août 2022

Le stress a de nombreuses incidences sur notre corps, comme la fatigue, les contractures musculaires, le sommeil ou la mémoire, à tel point que même notre respiration s'en trouve affectée. On a alors tendance à n'utiliser qu'une partie réduite de nos capacités respiratoires.


Posez vous quelques secondes et observez votre respiration est elle calme, en apnée ou rapide ?


Très souvent nous ne prenons pas le temps de d'écouter notre respiration. C'est automatique, on n'y réfléchit pas ! Et pourtant c'est vital, c'est ce qui nous maintient en VIE. Chacune de nos respirations a un lien avec notre intérieur et notre extérieure, chacune a une incidence sur notre posture, notre état de stress et notre santé.


Le mouvement respiratoire et l'oxygène que nous inspirons font circuler l'énergie en nous. Ce mouvement parcourt notre corps de haut en bas.

Vous connaissez peut être le muscle du diaphragme ? Mais il n'est pas le seul à intervenir lors de ce geste quotidien. Il y existe au minimum 3 diaphragmes ! (celui de la gorge, celui de l'abdomen et celui du plancher pelvien) et ils ont tous un lien avec notre respiration donc avec notre posture et notre état d'être.


Prendre conscience de sa respiration est une façon simple et gratuite de faire redescendre le niveau de stress.

La respiration profonde est un bon moyen de se détendre. Celle-ci va non seulement vous faire utiliser vos poumons, mais aussi l'abdomen et le diaphragme. Lorsque nous sommes stressés, le problème est qu'en dépit de notre respiration, nous n'insufflons pas assez d'oxygène dans nos poumons, ce qui nous rend encore plus tendu, anxieux et à court de souffle. A l'inverse, la respiration profonde permet à l'oxygène de bien parcourir la poitrine et les poumons.

Respirer consciemment permet également d'accueillir ses émotions, combat la timidité, la crainte, développe l'assurance et la confiance en soi.


Le rythme respiratoire et le rythme cardiaque sont étroitement liés, la perturbation de l'un retentit sur l'autre et réciproquement. Si nous pouvons contrôler notre souffle, nous pouvons également contrôler notre rythme cardiaque. La pratique de la respiration contrôlée calme, apaise et procure un sentiment de bien-être.



Le geste respiratoire

L'inspiration est le temps où l'on fait venir de l'air de l'extérieur du corps vers les poumons. Ce temps se visualise par une augmentation du volume de l'abdomen et un écartement des côtes.


L'expiration est le temps où l'on renvoie l'air vers l'extérieur du corps. Il se manifeste par une fermeture légère du tronc.

Qu'ils soient costaux ou abdominaux, les gestes respiratoires peuvent se répercuter dans toutes les régions du tronc. On peut inspirer ou souffler en sentant des mouvements : dans les côtes devant ou à l'arrière, dans la région de la taille, dans la région du bassin.


Vous souhaitez en savoir +, faire une séance pour ré-apprendre" à respirer ?

Je suis à votre disposition pour vous faire découvrir tous les bienfaits d'une bonne respiration.


Pauline Lamy

Coach Pilates et Relaxologue

Spécialisée en périnatalité

J'accompagne les femmes à s'écouter, se mettre en mouvement et aimer leur corps pour en faire un lieu sacré et ainsi trouver la sérénité.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page